Dans l'alimentaire

"Tout ce qui est cuit ou laissé dans l'aluminium absorbe une certaine quantité de ce métal. De petites quantités peuvent être absorbées journellement avec peu ou pas d'effets, mais tôt ou tard, on se plaindra peut-être de manque d'appétit, de malaises douloureux, de nausées, de vomissements, d'indigestion, de mal de Bright ou de quelque autre trouble. Aucun laboratoire n'aurait l'idée d'utiliser des récipients en aluminium pour ses analyses chimiques" (Dr. Parrott)

 

Dans l'eau

L'eau du robinet ne représente que 5% de l'aluminium consommé par jour, mais l'aluminium contenu dans l'eau est très facilement absorbé par l'organisme.

L'aluminium est utilisé sous forme de sulfate d'alumine pour purifier l'eau du robinet : il permet de décanter l'eau dans les stations d'épurations. L'OMS estime que l'aluminium n'est pas dangereux dans l'eau tant que sa concentration reste inférieure à 0,1 voire 0,2 mg/L. Une étude nommée PAQUID a été menée en 2000 par l'INSERM en Gironde et en Dordogne a montré que le risque d'avoir la maladie d'Alzhiemer peut être multiplié par deux si la teneur en aluminium dépasse 0,1 mg/L, or en France la norme est de 0,2 mg/L, et elle est souvent dépassée. Le toxicologue Henri Pézerat du CNRS demande la réduction du taux d'aluminium dans l'eau du robinet. 

  

Dans l'emballage alimentaire

 

L'aluminium est très utilisé pour emballer les aliments. En effet, il est léger, bon marché et  capable de résister à des températures extrèmes. On le retrouve dans le papier aluminium, les cannettes, les barquettes, les capsules de café,...

Les aliments chauffés dans de l'aluminium en absorbent une quantité infime mais non négligeable : l'aluminium migre dans les aliments, d'autant plus si les aliments sont acides ou salés. Ainsi, la cuisson du poisson ou du lait, peu acides, ne provoque qu'une faible migration de l'aluminium, alors que le citron va en absorber une grande quantité.

 

  

Dans les aliments eux-même

 

L'aluminium est utilisé en tant qu'agent affermissant, acidifiant, colorant (charcuterie, sucreries, patisserie) et levure chimique sous les noms E 520, 521, 522, 523,... On le retrouve aussi dans les aliments séchés (purée en poudre, soupes en poudre, lait en poudre, oeufs en poudre), fruits secs.On le retrouve aussi dans le fromage, sous la forme de silicate d'aluminium, où il est utilisé en tant qu'antiagglomérant.

Il sert à rendre les aliments plus attrayants, à prolonger leur durée de conservation,... mais n'a aucune vertu nutritionnelle. 

 

Dans les ustensiles de cuisine

 

L'aluminium est présent dans de nombreux ustensiles de cuisine: casseroles, poêles

Après 15 minutes de cuisson dans une casserole en aluminium, la concentration de ce minéral dans l'eau est multipliée par près de 400.

Le taux d'aluminium est multiplié par près de 1000 lorsqu'un peu de liquide acide est ajouté à l'eau.

En Finlande, les ustensiles en aluminim portent un avertissement mettant en garde contre les risques que présente l'aluminium.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site